Coffre-fort Complice

Normes et certifications


Montants assurables






Selon la circulaire 07/2002 de la F.F.S.A du 17 janvier 2002

Coffres-forts certifiés A2P E
Classe de résistance (Normes CEN)
Montants garantis les plus représentatifs des pratiques (en €)
CS E Coffre de sécurité "COMPLICE"
8 000 €
Classe I E "CARENA, HESTIA, MILLIUM"
25 000 €
Classe II E "CARENA, MILLIUM"
35 000 €
Classe IiI E "CARENA, MILLIUM, SILVER "
55 000 €
Classe IV E "GOLD"
110 000 €
Classe V E "CARAT"
200 000 €
Classe VI E "PYRAMIS"
300 000 €



Certification des produits





Afin de garantir à nos clients un haut niveau de protection, nos produits sont soumis aux tests de certification les plus stricts.

Ces certifications ne sont accordées que si les produits testés sont conformes aux normes en vigueur en matière de protection contre le vol et l’incendie. Les paragraphes ci-dessous vous informent en détail quant aux procédures suivies.


Test et certifications





Afin d’assurer une évaluation parfaitement impartiale des performances, nos produits de stockage sont testés par des laboratoires et organismes de certification indépendants.

De même, le respect des normes les plus exigeantes nous est imposé par les procédures qu’appliquent les organismes de certification de renommée internationale auxquelles nous faisons appel.

ECB•S
European Certification Board•Security Systems
Pour en savoir plus : http://www.fup-gut.de/

CNPP
Centre National de Prévention et de Protection
Pour en savoir plus : http://www.cnpp.com/


Tests feu


 

Nos armoires et classeurs font l’objet de tests permettant de déterminer la durée de leur résistance au feu.

Le saviez-vous ?


Le papier se consume à environ 170°C – ceci qu’il soit en contact ou non avec une flamme. Les supports de données informatiques sont quant à eux beaucoup moins résistants et brûlent dès 50°C.

Procédures de test

Pendant une durée allant d’une à deux heures, nos armoires et classeurs sont placés dans un four qui les expose à des températures approchant et dépassant même parfois 1000°C. On laisse ensuite l’unité se refroidir seule. Ceci a pour but de reproduire les conditions réelles d’un incendie, tant pour la montée que pour la redescente de chaleur.

Certaines unités sont également soumises à un test d’impact visant à simuler les conséquences d’une chute accidentelle à chaud sur plusieurs étages.

Si les documents papier ou les supports de données informatiques sont toujours intacts à l’issue du test, une certification correspondante est accordée, précisant la durée de protection en fonction du type d’objet protégé.

Normes de test EN 1047-1
Norme de protection feu pour les documents et supports de données.

Classe de Protection Type protégé Durée de protection
S 60 P Papier 1 heure
S 120 P Papier 2 heures
S 60 DIS Supports 1 heure
S 120 DIS Supports 2 heures



Test vol


 


Nos coffres sont testés afin de déterminer leur niveau de résistance aux tentatives d’effraction. Plus ce niveau est élevé, plus la valeur assurable de leur contenu l’est également.

Procédures de test

Afin de déterminer le niveau de protection antivol, chaque unité est soumise à une série de tests d’effraction utilisant divers types d’outillage.

La classe de certification correspond à la puissance de l’outillage employé et à la durée de sa mise en œuvre.

Les types d’outillage comprennent tous les instruments d’effraction, depuis la simple masse jusqu’aux moyens les plus sophistiqués : découpeuse à disque, marteau électrique, lance thermique.

Normes de test

EN 1143-1
Norme Européenne de résistance à l’effraction pour les coffres-forts, chambres fortes et portes de chambres fortes.

Les classes de protection s’échelonnent de la classe 0 à la classe VI pour les coffres (résistance faible à haute résistance) et se poursuivent à partir de la classe VII pour les chambres fortes. Ces dernières sont également soumises à des tests de résistance aux explosifs (EX).

EN 14 550
Norme de résistance à l’effraction pour les armoires fortes.


Le saviez-vous ?

La certification s’applique aussi aux serrures des coffres et leur niveau de résistance doit également correspondre à la classe de protection certifiée.